Vieux Poêle


Le château de Lutzelbourg, au Musée Unterlinden


Les jours de pluie sont fort rares en Alsace. Et pourtant, ce dimanche, il pleuvait par chez nous. Alors j’ai passé mon après-midi au Musée Unterlinden à Colmar. Allez-y ! Les expositions sont superbes, le site est magnifique, les galeries qui cernent cloître présentent les objets les plus insolites. Allez-y, le retable d’Issenheim vous impressionnera, vous coupera le souffle…Mais surtout parcourez l’ensemble du musée, regardez ! Moi, je me suis arrêté devant un poêle !


Les Poêles en faïence de la famille Hugelin


Les Hugelin sont une famille de potiers de Strasbourg qui se sont peu à peu spécialisés dans la fabrication de poêles en faïence.

  • Jean Adam Hugelin, 1709 – 1785, potier et céramiste poêlier
  • François Joseph Hugelin, 1765- 1792, potier de terre et faïencier poêlier
  • Victor Joseph Hugelin, 1820 – 1884 à Strasbourg, faïencier poêlier
  • Victor François Hugelin, 1826 – 1893, architectePas loin du Mont Sainte Odile, vous pouvez admirer un exemplaire de ces œuvres d’art au Musée de la Folie Marco à Barr, un autre au Musée Historique d’Haguenau.
  • Aujourd’hui, nous nous pencherons sur celui du Musée Unterlinden de Colmar.
  • Les premiers poêles étaient en simple poterie de terre, puis les Hugelin ont amélioré leur technique pour passer à la faïence. Les derniers poêles sont constitués de tambours, séparés par des cercles en laiton. Les motifs sont recherchés ; chaque partie du poêle présente un motif différent.

Le Poêle Hugelin du Musée Unterlinden à Colmar


 

Dans un angle de la galerie du cloître d’Unterlinden, au premier étage, vous pouvez admirer ce poêle de faïence. Œuvre de François Joseph Hugelin, le deuxième de la dynastie, ce poêle élégant attire tout de suite l’attention du médiéviste par les motifs choisis pour le décor. Les vingt-cinq médaillons représentent tous une image d’un des innombrables et magnifiques châteaux qui se dressent au dessus de la plaine d’Alsace.

Il semble que François Joseph ait travaillé avec l’aide du céramiste Théodore Deck, à partir des dessins de Jacques Rothmüller. Les lecteurs qui me connaissent un peu savent quelle ruine j’ai bien pu chercher sur le poêle de François Joseph… Et oui, les châteaux d’Ottrott !

 

 


Le château de Lutzelbourg sur le poêle Hugelin


 

Les médaillons sont cerclés de rouge, quatre fleurs de lys de même couleur entourent le cercle. Les images sont de petites dimensions, il faut s’approcher pour pouvoir détailler les images. Pour les châteaux d’Ottrott, François Joseph Hugelin et Théodore Deck ont délaissé le Rathsamhausen à la silhouette si connue pour lui préférer l’intérieur du château voisin de Lutzelbourg. Nous sommes à l’intérieur des ruines du ‘petit château’, sous la dernière porte avant l’accès à la cour et aux logis. Sur la droite, se dresse le logis du XVème siècle avec sa belle frise lombarde toujours en place aujourd’hui. Porte et baies sont nettement dessinées avec les remplages aujourd’hui disparus. A gauche, le mur de l’ancien logis (XIIème) est encore debout. Aujourd’hui, vous auriez bien du mal à le distinguer, effondré dans la végétation qui a repris ses droits… Au fond, le donjon circulaire est lui aussi couvert de lierre. Les pins couronnent le sommet de la tour. Magnifique !

 

 

Nous avons recherché la lithographie qui a servi de modèle à ce médaillon. Il s’agit en effet d’un dessin de Jacques Rothmuller, réalisé en 1838. Hahn et Vix sont les graveurs. Voici cette image.

 

Avec les couleurs, le rendu des ruines en 1838 est encore plus saisissant. La végétation semble vouloir recouvrir les ruines à tout jamais.

Cependant.

Depuis quelques semaines, l’association ‘ Les Amis des Châteaux d’Ottrott’ travaille pour vous ouvrir les ruines majestueuses des vieux burgs de Rathsamhausen et de Lutzelbourg. Une équipe de bénévoles débroussaille courageusement l’abord des ruines. Dés le printemps, nous proposerons des visites guidées des châteaux.


Illustrations


Photographies du poêle d’Unterlinden, PiP

Poêle de la Folie-Marco, Ji-Elle — Travail personnel, CC BY-SA 4.0,

Lithographie de J. Rothmüller, 1838


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *