Entretien du site (Vidéos et Photos 2e semestre 2018)


  • Décembre 2018, le 1er, 4 et 8 !! : le mois de décembre arrive déjà, tempus fugit ! Ca nous rappelle la saison hivernale l’an passé et nos châteaux couverts de neige, avec un Pierrot qui monte à pied se frayant un chemin sur les pentes enneigées du plateau tel un sherpa himalayen … (toute proportions gardées)… Aujourd’hui pas de neige et une troupe au complet en ce 1er décembre. Pierre et Charles étaient occupés à du tronçonnage d’arbres sous la barbacane du Rathsamhausen, Jean-Luc et Dorian dans les braies du Rathsamhausen à débroussailler, Michel, Etienne et moi-même à mettre en place le regard d’épandage de la fosse septique que nous avons ramené plus près de la fosse. Il nous restera mardi prochain à sortir le bac de pouzzolane (pierre de lave) et à remplacer les pierres. Nous pourrons également brûler les déchets sortis des braies du Rathsamhausen par Aurélien, Jean-Luc, Dorian et Etienne. Aurélien, Jean Luc et Dorian ( et un peu moi) ont rafraîchi les braies du rathsamhausen coté est et sud. Le sol est propre et les pierres au sol provenant du logis ont été alignées le long du mur des braies. Nous pouvons marcher sans soucis. Tous les végétaux ont été entassés à l’angle Sud Est du fossé pour un futur feu de joie. Le tas fait 2 m de haut sur 3m de base. Nous avons trouvé un bloc faisant 1m de long sur 30 cm de large 50 cm de haut , avec une rigole en V taillée sur toute sa longueur … les experts nous dirons ce que c’est. Et Un bloc de fenêtre provenant du logis. J’ai accueilli un groupe de 10 passionnés de châteaux qui ont laissé 8€ pour l’assos que je donnerai à PIP … et un groupe de géologues qui m’ont expliqué les couches géologiques des fossés. 300 millions d’années , sens d’écoulement de l’eau vers le sud , vitesse d’écoulement en fonction des galets, présence de dunes au fond du lit du fleuve. Zone montrant une période de dépôt. Etc … Un ami et son fils de 14 ans de passage viendront  peut être nous rejoindre. Une dizaine de promeneurs ont visités seuls le site.
    Mardi 4 décembre… Nous étions 3 : Pilou, Alain et moi (PiP).  Nous avions : les chasseurs à saluer, un groupe de 28 randonneurs angevins à accueillir (avec Mr Georges Chaussepied son Pdt qui avait réservé la visite pour son groupe sur le site), Alain Scheidecker et quelques amis à recevoir…  Donc, pas mal de présentation…. mais c’était fort utile…  Pilou et Alain ont bricolé dans la maison…
    Samedi 4 décembre : les conditions météo du jour sont sévères, pluie et vent, et découragent les bénévoles actifs… tous les bénévoles non ? un petit groupe d’irréductibles amchotts brave les intempéries et continuent inlassablement l’entretien du site. Il n’y a pas de repos pour nos guerriers (certains surnoms commencent à circuler – les costauds – les débrailleurs…). Ils étaient 7 aux châteaux : Régine, Fred, Aurélien, Charles, Pip, Toto et Dorian (narrateur du jour) ! Avec Aurélien nous avons continué à éradiquer le lierre des braies sud du Rathsamhausen. Je me suis occupé de faire la partie visible tandis qu’Aurélien travaillait derrière le mur. Régine et Fred ont rassemblé tout le lierre et les ronces des braies, que nous avions coupé, sur le tas qu’Aurélien avait commencé à faire la semaine dernière. Pip a coupé beaucoup de ronces au pied des braies et a été rejoint par Régine et Fred tandis que Toto faisait le chef de chantier ! Charles est parti avant la pause. Vers 11h c’était l’heure de la pause café et biscuits ! Ensuite le président et Toto sont partis, et nous avons continué à débroussailler jusqu’aux alentours de midi !

 


  • Samedi 17 novembre 2018 :  voilà une journée bien remplie qui s’achève. Nous étions 15 bénévoles ce matin aux châteaux :
    • Brigitte, Catherine et Véro se sont chargées de sortir les bulbes qui seront stockés chez Pierre durant cet hiver. Elles ont également réalisé un paillage des jardins médiévaux avec des copeaux de bois et des feuilles mortes. Ainsi la terre va pouvoir passer un bon hiver, se reposer et s’enrichir de la décomposition des feuilles et copeaux,
    • Amélie, Jean-Luc et Dorian, à la recherche du trésor des Rathsamhausen, ont continué de nettoyer le four de la forge. L’après-midi, ils ont prêté main forte à Aurélien dans les braies du Rathsamhausen pour le débroussaillage,
    • Michel (MiK) s’est occupé de débroussailler à l’intérieur du Rathsamhausen, et dans la barbacane, avec Frédéric Régine et Aurélien, qui ont également travaillé sur le débroussaillage dans les fossés, et dans les braies !
    • Charles, Jonathan, Etienne, Didier et moi-même, avons continué l’abattage des arbres devant la barbacane du Rathsamhausen,
    • Pierre a assuré l’accueil des visiteurs et la tournée des différents sites de chantiers, il a vendu 6 livres, bravo à lui !!

    Amélie, Jean-Luc, Jonathan, Dorian, Aurélien, Etienne et moi-même sommes restés l’après-midi.

    Les cuves d’eau de la maison du Lutzelbourg (les deux à l’intérieur et celle des toilettes) ont été vidées et les eaux pluviales déviées vers l’extérieur dans des tonneaux. Une petite grille a été posée dans la gouttière afin d’éviter que les feuilles mortes n’aillent dans les cuves ainsi qu’à nos petits animaux d’aller faire du tobogan pour se retrouver dans les cuves de la maison. La cuve prévue pour l’arrosage des jardin a été vidée et rangée dans la maison du Lutzelbourg. Merci à Régine et Michel (MiK)  pour leurs photos !


  • Samedi 10 Novembre 2018 : les articles précédents sont très précis sur les travaux effectués, et leurs avancées significatives, merci à PiP et Pierrot pour ces compte-rendu. Intéressons nous aux équipes, notre troupe a bien grandi depuis quelques semaines, ce qui nous permet une action large sur le site du chemin d’accès à la barbacane du Lutz, au four de la forge du Raths … belle amplitude ! Oui notre troupe a bien grandi, avec les arrivées remarquées de Geneviève, Régine et Frédéric (notre botaniste un homme fort, qui a fait une entrée en toute discrétion !), les gones (comme on dirait du coté de Lyon), de Jungen en Alsace… Amélie, Jean-Luc, Dorian et Aurélien, Etienne notre maquettiste qui s’est déjà mis à l’ouvrage avec PiP pour la confection de ses « outils pédagogiques », et qui ce matin a fini l’une de ses deux maquettes à 2H du mat … La motivation, le sens commun donné à notre action, le vecteur de nos bénévoles actifs, tous au service de nos châteaux pour les garder en vie, par l’envie des nouveaux qui viennent renforcer les « soldats » de la première heure ! Passé, Présent, Futur, nous sommes tous ainsi construits, et le pont entre notre passé et notre futur, qu’il soit individuel ou collectif est ce que nous faisons ici et maintenant aujourd’hui dans le présent en nous appuyant sur nos ressources, en amenant nos compétences et en travaillant dans les règles de l’art et de la sécurité sur le site. Nous sommes le présent des châteaux huit centenaires, nous sommes leur vie d’aujourd’hui ! Je nous invite à nous observer dans l’action, comme si nous repassions dans quelques années notre album souvenir … Images et musique !

  • Samedi 3 et Mardi 6 novembre :  par cette matinée de Samedi plutôt agréable, le soleil étant au rendez-vous, nous étions 12 braves sur les activités dans les châteaux, dont un nouveau bénévole : Roméo Fontes, que nous avons accueilli au sein de l’équipe de maçonnerie. Michel  l’a pris avec lui pour lui expliquer notre travail de maçonnerie dans les châteaux
    • Catherine et Brigitte ont continué le nettoyage de la place devant la maison du Lutzelbourg,
    • Martine et Véro étaient occupées à faire le ménage dans les carrés des jardins médiévaux,
    • Charles était sur l’aménagement des bordures en pierre du jardin Renaissance,
    • Frédéric a poursuivi son travail de débroussaillage dans les fossés du Lutzelbourg,
    • Gilbert a, quant à lui, continué son travail de coupe du lierre dans le fossé devant le Rathsamhausen,
    • Quant à Roméo, Michel et moi, nous avons terminé la petite partie de consolidation du terre-plein de la rampe du Lutzelbourg qu’il restait à faire,
    • Pierre et Marius étaient également présents, Marius s’étant en premier lieu assuré que Brigitte et Catherine ne manquaient d’aucun matériel pour travailler : livraison d’une brouette pour y mettre la terre tamisée. Puis il s’est assuré que les visiteurs avaient bien vu qu’il y avait un tronc devant la maison et qu’il fallait y mettre son obole pour les châteaux! Quant à Pierre, il a attendu … sagement au soleil du Lutzelbourg J J, la venue de son rendez-vous, Monsieur Jean-Noël Oger afin de faire le point avec lui sur les activités prévues le 29 novembre. Cependant, il a assuré bien sûr, l’accueil des visiteurs !!

    Nous étions 10 ce Mardi matin aux Châteaux :

    • Brigitte et Catherine ont poursuivi leur travail de nettoyage de la place du Lutzelbourg. Nous avons mis en place quelques pierres pour accéder facilement au petit jardin de coin devant le châteaux du Lutzelbourg,
    • Charles a continué d’aménager les bordures du jardin Renaissance,
    • Pierre a coupé du lierre !!
    •  Jean-Paul et Roland ont travaillé sur le mur de la rampe afin de réaligner quelques pierres de la base du mur,
    • Alain, Py-Lou, Didier et moi avons fait le tour de l’enceinte grillagée afin de mesurer le travail à réaliser pour supprimer les accès illicites des êtres à 2 et 4 pattes. Nous avons constaté que ce travail est tout à fait réalisable durant ces prochaines semaines. Nous en avons profité pour regarder où nous pourrions mettre le regard du puits perdu de la fosse septique. Il se trouve actuellement sur le tracé du futur chemin d’accès aux Lutzelbourg. Nous avons également regardé les arbres à couper entre le parking et la barbacane du Rathsamhausen. Nous pourrons couper les petits arbres. Quant à l’abattage des arbres plus importants, nous solliciterons nos spécialistes Gaby et Jean-Marie.

 

  • Mardi 23, Samedi 27 et Mardi 30 Octobre 2018 :  nous avons profité de cette journée fraîche mais ensoleillée du mardi 23 pour vaquer à nos occupations habituelles : Brigitte au nettoyage de la place devant la maison du Lutzelbourg, Charles à extraire des souches, Alain, Py-Lou, Jean-Paul et moi à terminer la consolidation de la rampe…. On voit le bout !! nous pourrons commencer à remonter le mur la semaine prochaine si le temps le permet. Nous avions eu la visite de Pierre et de Gaby qui sont allés évaluer le travail restant sur la forge pour réaliser un appentis au-dessus de l’ancien four.
    Samedi 27 octobre, nous étions seize bénévoles à travailler le matin, sous un ciel couvert et par  une température vivifiante. Nos maçons étaient absents, certains en congés scolaires ( oui, nous avons des jeunes bénévoles ), d’autres on ne sait trop où… Le chantier de la rampe du Lutz fut donc des plus calmes. Par contre, nous avons bien avancé par ailleurs.
    Jardins : Véro a commencé la préparation hivernale du jardin médiéval. Récolte des derniers légumes et aromates, arrachage des bulbes des fleurs pour le stockage d’hiver. Il y a encore à faire.
    Devant le Lutz : Brigitte et Catherine ont presque terminé de dégager l’ancienne carrière aménagée en théâtre de verdure par les équipes de monsieur Salch. Elles avaient hier un fort soutien pour ôter les dernières souches : Jonathan, Loïc et Brad. Merci les jeunes !
    A la Forge du Rath : Amélie, Jean-Luc, Alix et Didier ont terminé de dégager le petit atelier qui abritait le four pour la fonte des objets en laiton. Nous avons relevé les dimensions du four pour pouvoir lui construire un abri, lors de la reprise prochaine de la toiture nord de la forge.
    Dans les fossés nord du Lutz, Frédéric et Geneviève poursuivent un débroussaillage efficace et méthodique. Bravo !
    PiP a accueilli la quinzaine de visiteurs des châteaux et leur a fait découvrir les secrets des ruines.
    Mardi 30 octobre, malgré la pluie, le vent du Nord et les premiers flocons, nous étions quatre bénévoles aux châteaux….plus trois gros chiens. Pilou a réparé la brouette endommagée, avant de rejoindre Pierrot sur la rampe du Lutz. Le problème de la pierre 77 semble enfin résolu. Charles, imperturbable, a dessouché dans le jardin Renaissance. Charles est un type formidable ! Nous avons reçu la visite sympathique du forestier, Christian. Nous lui avons montré les progrès du chantier de la Forge du Rathsamhausen. Il a beaucoup apprécié le travail de notre équipe. Devant la barbacane du Rath, Christian et PiP ont marqué les arbres qui doivent être abattus prochainement afin d’améliorer la visibilité de nos châteaux.

  • Samedi 20 octobre 2018 : les faits marquants de la journée, adhésion de notre ami Etienne qui amène ses compétences de géomètre et maquettiste (entre autres), aux Amchot, bienvenue et merci pour les toutes premières ébauches faites ! L’équipe travaille en grande partie dans le Rathsamhausen au nettoyage dans et autour de la forge, gravats de tuiles, et de pierres qui viennent alimenter le chemin d’accès du Lutz… Les restes de lattes, rapatriées dans la maison du Lutz pour allumer notre cheminée à la saison froide … Pour mémoire samedi dernier le 13 oct, pas de photos, mais une très belle journée, chaude et ensoleillée, nous étions 15 le matin, sur les différents chantiers des châteaux d’Ottrott, et 8 l’après-midi :
    • Brigitte, Isabelle, Claire et son petit ainsi qu’Amélie sur la partie nettoyage de la plate-forme devant le Lutzelbourg
    • Frédéric et son épouse sur le débroussaillage derrière le Lutzelbourg, Michel sur le débroussaillage devant le Lutzelbourg,
    • Charles sur le dessouchage
    • Dorian, Didier, Yvan, Patrick, Jean-Luc et moi sur la partie maçonnerie

    Les chantiers vont bon train et si le temps nous fait cortège, nous devrions clore certains avant la fin de l’année !! Nous avons eu beaucoup de visites le 13/10 et avons vendu quelques livres ! 7 si je ne me trompe pas : 2 pour Michel, 3 pour Patrick et 2 pour moi. Mardi 16/10, nous avons eu également à cœur de finir, avec Gaby, Jean-Marie et Louis, le chantier de couverture de la toiture de la forge du Rathsamhausen !

 

  • Mardi 10 octobre 2018 : grosse journée dans les châteaux sur les 3 chantiers que sont le jardinage, la forge et la rampe. Nous étions 15 le matin et 11 l’après-midi, Brigitte sur le jardinage, Charles, Claire, François, Patrick, PyLou, Raoul, Sandrine, Loïc, Gaby, Jean-Marie sur le chantier de la forge sous la Houlette de notre couvreur en chef Louis !! Didier, Michel, Roland et moi-même (Pierrot) sur le chantier de la rampe. Le temps était merveilleux et le repas de midi au soleil de l’automne tout à fait agréable avec un gâteau surprise… au chocolat, déposé discrètement par Marie Claire lors de son passage le matin pour ramasser quelques châtaignes. Un grand merci Marie-Claire. Brigitte s’affaire avec efficacité sur le nettoyage du grand plateau devant la maison du Lutzelbourg.Du côté de la forge, le pan de toiture a été démonté, les tuiles nettoyées, l’ancien lattis arraché, le nouveau lattis mis en place pour accueillir le recouvrement de tuiles comme il se doit d’être mis en place ainsi que les planches de rive. La journée s’est achevée par la mise en place et le scellement des tuiles en bord de toiture ainsi que les deux premières faîtières . Nous avons pris, d’ores et déjà, rendez-vous pour mardi prochain 16 octobre pour le remontage de l’ensemble des tuiles. Soyez toutes et Concernant la rampe du Lutzelbourg, l’avancée du chantier et très visible maintenant et on s’approche tout doucement de la fin de la consolidation du terre-plein de la rampe.. encore 2 à trois séances de travail et nous pourrons nous attaquer au remontage du mur !!A bientôt et un grand merci à tous… un spécial à notre professionnel Louis !!

  • Samedi 06 octobre 2018 : presqu’une année écoulée nous entamons notre dernier trimestre avec l’objectif chevillé au corps d’avancer la rampe du Lutzelbourg ou tout du moins la maçonnerie de consolidation de l’édifice, avant l’hiver ! Travail de fourmi, avec à la baguette Pierrot qui conduit son orchestre de maçons dans une symphonie piano allegro, ou chacun joue sa partition a volo, en mettant la main … voire le doigt à la pâte ! Pour le reste c’est l’équipe « espace vert » qui comme Sisyphe, ultime héros,  remet  inlassablement l’ouvrage sur le métier, avant le solstice d’hiver…enlevage de souches, débroussaillages… enfin vous connaissez la musique… « Il n’est guère de passion sans lutte » disait Camus, nous les Amchott avons tous une âme de combattant (rébêeeelion …), d’explorateur …. 1492 nos châteaux avaient déjà près de trois siècles.

  • Samedi 29 septembre 2018 : la montée aux châteaux ce matin est pleine de rencontre, Gilbert devant moi (MiK) qui gravit le sentier vers le Rathsamhausen, Ivan qui nous emboite le pas dans la montée, Geneviève dans sa voiture pour une première arrivée, et Aurélien et Dorian qui nous attendent déjà devant les portes des châteaux. Vous l’aurez compris nous sommes très nombreux ce matin aux châteaux, Pierrot, Brigitte, Denis, Patrick, Charles, Jonathan, Amélie, Jean-Luc, MiK, PiP, Alix… et très vite chacun se répartit sur les principaux  chantiers, maçonnerie, et débroussaillage, avec la préparation du « terrain » pour la démo d’arbalète du lendemain. Alors que les bénévoles quittent les lieux à la mi-journée comme à l’accoutumée, une partie de cette belle équipe fait le grand chelem sur toute la journée pour continuer les travaux de la rampe du Lutz ! Le tout en vidéo …

 

  • Samedi 22 septembre 2018 : encore du renfort pour nos bénévoles actifs, Aurélien et Dorian étudiant en 1e année de Licence d’Archéologie pour leur premier jour sur site ! Nous étions nombreux ce samedi une grande partie de l’équipe sur la rampe (Pierrot, Patrick, Didier, Michel-MiK, Jean-Luc), les filles au débroussaillage devant le Lutz (Brigitte, Amélie), Charles et Jonathan au traditionnel dessouchage …. Un grand bravo à Charles pour sa ténacité, voilà des mois qu’il s’est attelé à cette tâche, et qu’il « assainit » les chemins, jardins et rampes … Travail de fourmi  ! N’oublions pas PiP à l’accueil de la famille Scheidecker, et à la visite du site. Les bénévoles apprécient particulièrement quand la famille propriétaire des lieux vient aux châteaux constater les efforts faits et nous renvoie un Feedback positif ! Pour info, passage rapide d’un groupe d’une trentaine de marcheurs, originaires de Bordeaux, qui se laissent 15 mn pour faire le tour des lieux … dommage…

 

  • Samedi 8 septembre 2018 : le mois de septembre c’est le mois de la rentrée des classes, et notre association voit aussi ses effectifs grandir avec nos nouvelles « recrues », Amélie et Jean-Luc qui rejoignent les rangs des amchott ! Bienvenue à eux, et notamment à Amélie qui pour sa première matinée de bénévole active trouve un très beau morceau de poterie sculpté d’une tête d’animal…. qui va surement être analysée par Véro et Pierre. Pour le reste, les travaux continuent sur la rampe du Lutzelbourg… Michel et Roland ont travaillé sur le haut de la rampe afin de préparer un dessus stable, point de départ du travail de consolidation du terre-plein de la rampe. De notre côté, Didier et moi-même avons travaillé sur la purge du bas de la rampe. Pour cela, nous en sommes venus à démonter 3 étages du mur, plaçant minutieusement et en ordre les pierres sur les palettes prévues à cet effet. Les travaux de purge du terre-plein de la rampe et ceux sur la partie haute de la rampe se poursuivront samedi prochain.  Enfin notre arbalétrier investit également le site pour faire les derniers réglages avant la journée de démo du Dimanche 30 sept prochain !

 


  • Samedi 1er Septembre 2018 : nous étions 3, Michel, Didier et moi-même (Pierrot) sur le chantier de la rampe du Lutzelbourg. Nous nous sommes principalement occupés d’extraire les deux dernières souches qui restaient dans la rampe. Nous avons continué de purger l’arrière du mur de la rampe et il nous reste maintenant à terminer cette tâche dans la semaine qui vient, en prenant soin d’aménager suffisamment de place derrière les pierres du mur pour que celles-ci soit dans le bon alignement lors du remontage du mur. Nous devrions pouvoir commencer la consolidation du terre-plein de la rampe, côté droit, le plus haut et le plus sensible, à partir du mardi  11 septembre prochain. Les photos montrent bien l’énorme travail que toute notre équipe de maçonnerie a déployé jusqu’à ce jour, avec la manière et la qualité !! Merci à tous et à mardi prochain !

  • Travaux de maçonnerie des 18, 25 et 28  aout 2018 :  en arrivant ce samedi 18 aout, je (Pierrot) me suis occupé de terminer le repérage des pierres du mur de la rampe, côté droit. Ainsi nous avons un repérage de l’ensemble des pierres susceptibles d’être manipulées dans cette phase de chantier de la rampe du Lutzelbourg … hormis les 56 et 90 🙂 , marquées pour le fun et pour Pierre au cas où il aurait quelques exercices de musculation à faire. Denis m’a rejoint pour travailler sur la purge de la rampe ainsi que Pierre pour un bon coup de main dans les moments importants !!!… comme quoi, on a toujours besoin de son Président à portée de main… ça peut servir dans des moments cruciaux !. En effet, il ne fallait pas que, dans ce terre-plein, les grosses pierres instables glissent et viennent percuter, en dessous, les pierres du mur de la rampe, au risque de les faire tomber, voire de les briser. Nous avons donc, avec l’aide précieuse de Pierre et de ses gros bras, tiré les grosses pierres par le haut au moyen des sangles. Ce travail de purge est un travail minutieux où il faut être très attentionné car il faut sortir les pierres instables sans tout faire écrouler. Il faut prendre son temps, travailler avec les petites truelles et balayettes. Denis et moi-même avons commencé par le côté droit de la rampe. Ce chantier de purge devrait nous prendre encore quelques séances de travail car il est fondamental pour la stabilité de la rampe et du mur de la rampe, par la suite.
  • Hier, samedi 25 aout, nous étions trois aux châteaux, pas de quoi se marcher dessus : Véro dans les jardins, Charles occupé à sortir des souches dans le jardin renaissance. Quant à moi j’ai continué la purge du terre-plein de la rampe. J’ai sorti une des deux souches qui poussait dans ce terre-plein…. La prochaine sera sortie mardi prochain. Le travail consistait à dégager les pierres autour des racines avant de couper les racines le plus profond possible, le tout sans faire écrouler le terre-plein sur le mur situé en dessous. Il faut prendre son temps….. A ce jour, nous sommes presque à la moitié du travail de purge, bien qu’il y aura encore à affiner ce travail sur la partie déjà faite. La partie restante est moins haute et devrait être traitée sans difficultés, une fois la dernière souche extraite. Sinon, le temps était plutôt maussade mais les petites gouttes de pluie n’ont pas été gênantes pour le travail. Quelques bonnes averses complèteront le nettoyage de purge de la rampe.
  • Aujourd’hui, mardi 28 aout 2018,  Alain, Didier, Jean-Paul, Michel, Roland – l’équipe de maçons presque complète – nous nous sommes occupés à terminer quasiment la purge de l’arrière du mur de la rampe. Il nous reste à fignoler pour que nous puissions ensuite attaquer la consolidation et stabilisation de cette butte avec du mortier, ce qui devrait commencer probablement dans la première quinzaine de septembre. Quand à Sandrine et Alix, la fille de Pierre, elles se sont occupées d’enlever le lierre sur l’arrière de la porte d’entrée du Lutzelbourg ainsi que le dessus de cette porte.  Le tout en image et musique SVP !!

  • Travaux de maçonnerie des 11 et 14 aout 2018 : le 11 août, tandis que nous étions affairés, Didier et moi-même, à niveler le terrain devant le mur de la rampe afin de pouvoir y déposer prochainement les palettes qui accueilleront les pierres que nous allons démonter de la rampe, nous avons eu la surprise d’avoir le renfort de Michel et de ses deux enfants Hélène et Christopher… et grâce à leur aide efficace et précieuse, ce travail à 5 a été terminé pour midi. Un très grand merci à eux, sachant qu’ils en garderont probablement un bon souvenir. Aujourd’hui 14 août, Sandrine, Jean-Paul, Michel, PyLou, Alain et moi-même avons brossé les pierres du mur de la rampe, apposé les étiquettes numérotant les pierres et commencé à purger la partie arrière du mur. Avant de pouvoir démonter le mur, il nous reste, dans les prochaines semaines, à purger l’arrière du mur de toutes les pierres instables et des souches, et à consolider le terre-plein avec du mortier. Sans mauvaises surprises, début septembre, nous devrions pouvoir travailler sur le démontage et le remontage du mur. Encore un grand merci à tous pour l’efficacité déployée !

 


  • Mardi 07 aout 2018 : aujourd’hui, nous étions 5 :  Michel, Jean-Paul, Roland, Sandrine et moi-même. Nous avons travaillé sur notre projet rampe à dégager complètement la base « saine » de la partie droite  du mur de la rampe. Aujourd’hui,  comme nous le montre les deux photos jointes, nous sommes certains  d’avoir dégagé le niveau de base au-dessus  duquel nous aurons à démonter le mur. Cependant, nous n’en sommes  pas encore au démontage du mur.Nous allons dans un premier temps, mettre à niveau le terrain au pied du mur afin d’avoir une plateforme de sécurité et de la place pour poser nos palettes qui recevront les pierres démontées. Dans un deuxième temps, nous allons consolider le terre-plein de la rampe qui menace de s’écrouler. Pour cela, nous ferons tomber les pierres menaçantes et maçonnerons le pierres stables de ce terre-plein. Une fois le terre-plein consolidé, nous pourrons procéder au démontage et au remontage du mur existant.Pour cela, nous prendrons soin de nettoyer les pierres du mur au moyen des brosses métalliques et marquerons les pierres par de petites plaque d’aluminium fixées sur les pierres au moyen de silicone de maçonnerie (voir exemple sur photos jointes montrant les plaquettes posées sur les 4 pierres tombées de la partie droite du mur.Nous pourrons ensuite procéder aux photographies du mur afin de garder un historique précieux dans le temps et pour le remontage du mur.

  • Samedi 21 Juillet 2018 : nous étions 5 (Brigitte, Catherine, PiP, Pierrot et votre serviteur MiK)… le calme après la tempête, ou devrions nous dire « le calme après la toilette » du site, hommage aux seigneurs des amsos… puis quelques clichés d’angles amusants… Le tout en image.

 

  • Mercredi 18 Juillet 2018 : toilettage des châteaux d’Ottrott. Comme l’an passé, les Amis du Mont Sainte-Odile sont venus aider les Amis des Châteaux d’Ottrott pour une journée de toilettage des ruines. Les AMSO et Amchott réunis pour l’entretien du site : quel bel exemple de l’entraide entre les associations du Mont Sainte-Odile. Les parcours de visite ont été égalisés et tondus de près. On se croirait dans un parc ! Les fossés ont été entièrement dégagés des ronces et arbustes. Les jardins sont en fleurs, magnifiques. Quelques arbres gênants ont été éliminés, les points de vues sur les châteaux sont encore améliorés. La lutte contre le lierre s’est poursuivie dans le Lutz. Le travail accompli est considérable, les résultats sont impressionnants. Les bénévoles ont partagé un excellent repas, dans une belle convivialité, devant la Maison du Lutzelbourg. Merci Isabelle ! Bravo à Jean-Michel, Jean-Louis, Jean-François, Jean-Marie, Serge et Isabelle, nos Amis du Mont Sainte-Odile ! Bravo aux Amchott qui ont œuvré avec eux : Pascal, Claire, Sandrine, Pilou et Charles ! Et un grand merci à mon ami Gaby, président des AMSO, membre fondateur des Amchott, qui a organisé cette journée avec moi (PiP). Découvrons le tout sur la très belle vidéo concoctée par Gaby !!!

 


  • Vendredi 13 Juillet 2018  : hier, troisième journée de travail en commun avec nos amis du Kagenfels (Mathias et Christophe) et du Freudeneck (Eric). Le chantier avance rapidement et notre mur prend une belle allure. Nos amchott-maçons sont de plus en plus pointus. Leur savoir-faire est réel et les résultats sont là. Pierrot, Jean-Paul, Didier, Michel L. , Alain, Sandrine, Pilou et Roland forment une bien belle équipe. A la mesure des chantiers à venir. Sur la rampe du Lutz, la partie centrale a été démontée et remontée. Le mur est maintenant d’aplomb et rectiligne sur cette section. Sur le tronçon nord, le mur a été dévégétalisé. Nous recherchons une ligne d’assises rectiligne afin de pouvoir remonter cette partie totalement éboulée à ce jour. Encore de beaux jours en perspective ! Le lierre de la porte au pont-levis du Lutz a été éliminé.