Entretien du site (Photos 2018)


  • Samedi 1er Septembre 2018 : nous étions 3, Michel, Didier et moi-même (Pierrot) sur le chantier de la rampe du Lutzelbourg. Nous nous sommes principalement occupés d’extraire les deux dernières souches qui restaient dans la rampe. Nous avons continué de purger l’arrière du mur de la rampe et il nous reste maintenant à terminer cette tâche dans la semaine qui vient, en prenant soin d’aménager suffisamment de place derrière les pierres du mur pour que celles-ci soit dans le bon alignement lors du remontage du mur. Nous devrions pouvoir commencer la consolidation du terre-plein de la rampe, côté droit, le plus haut et le plus sensible, à partir du mardi  11 septembre prochain. Les photos montrent bien l’énorme travail que toute notre équipe de maçonnerie a déployé jusqu’à ce jour, avec la manière et la qualité !! Merci à tous et à mardi prochain !

  • Travaux de maçonnerie des 18, 25 et 28  aout 2018 :  en arrivant ce samedi 18 aout, je (Pierrot) me suis occupé de terminer le repérage des pierres du mur de la rampe, côté droit. Ainsi nous avons un repérage de l’ensemble des pierres susceptibles d’être manipulées dans cette phase de chantier de la rampe du Lutzelbourg … hormis les 56 et 90 🙂 , marquées pour le fun et pour Pierre au cas où il aurait quelques exercices de musculation à faire. Denis m’a rejoint pour travailler sur la purge de la rampe ainsi que Pierre pour un bon coup de main dans les moments importants !!!… comme quoi, on a toujours besoin de son Président à portée de main… ça peut servir dans des moments cruciaux !. En effet, il ne fallait pas que, dans ce terre-plein, les grosses pierres instables glissent et viennent percuter, en dessous, les pierres du mur de la rampe, au risque de les faire tomber, voire de les briser. Nous avons donc, avec l’aide précieuse de Pierre et de ses gros bras, tiré les grosses pierres par le haut au moyen des sangles. Ce travail de purge est un travail minutieux où il faut être très attentionné car il faut sortir les pierres instables sans tout faire écrouler. Il faut prendre son temps, travailler avec les petites truelles et balayettes. Denis et moi-même avons commencé par le côté droit de la rampe. Ce chantier de purge devrait nous prendre encore quelques séances de travail car il est fondamental pour la stabilité de la rampe et du mur de la rampe, par la suite.
  • Hier, samedi 25 aout, nous étions trois aux châteaux, pas de quoi se marcher dessus : Véro dans les jardins, Charles occupé à sortir des souches dans le jardin renaissance. Quant à moi j’ai continué la purge du terre-plein de la rampe. J’ai sorti une des deux souches qui poussait dans ce terre-plein…. La prochaine sera sortie mardi prochain. Le travail consistait à dégager les pierres autour des racines avant de couper les racines le plus profond possible, le tout sans faire écrouler le terre-plein sur le mur situé en dessous. Il faut prendre son temps….. A ce jour, nous sommes presque à la moitié du travail de purge, bien qu’il y aura encore à affiner ce travail sur la partie déjà faite. La partie restante est moins haute et devrait être traitée sans difficultés, une fois la dernière souche extraite. Sinon, le temps était plutôt maussade mais les petites gouttes de pluie n’ont pas été gênantes pour le travail. Quelques bonnes averses complèteront le nettoyage de purge de la rampe.
  • Aujourd’hui, mardi 28 aout 2018,  Alain, Didier, Jean-Paul, Michel, Roland – l’équipe de maçons presque complète – nous nous sommes occupés à terminer quasiment la purge de l’arrière du mur de la rampe. Il nous reste à fignoler pour que nous puissions ensuite attaquer la consolidation et stabilisation de cette butte avec du mortier, ce qui devrait commencer probablement dans la première quinzaine de septembre. Quand à Sandrine et Alix, la fille de Pierre, elles se sont occupées d’enlever le lierre sur l’arrière de la porte d’entrée du Lutzelbourg ainsi que le dessus de cette porte.  Le tout en image et musique SVP !!

  • Travaux de maçonnerie des 11 et 14 aout 2018 : le 11 août, tandis que nous étions affairés, Didier et moi-même, à niveler le terrain devant le mur de la rampe afin de pouvoir y déposer prochainement les palettes qui accueilleront les pierres que nous allons démonter de la rampe, nous avons eu la surprise d’avoir le renfort de Michel et de ses deux enfants Hélène et Christopher… et grâce à leur aide efficace et précieuse, ce travail à 5 a été terminé pour midi. Un très grand merci à eux, sachant qu’ils en garderont probablement un bon souvenir. Aujourd’hui 14 août, Sandrine, Jean-Paul, Michel, PyLou, Alain et moi-même avons brossé les pierres du mur de la rampe, apposé les étiquettes numérotant les pierres et commencé à purger la partie arrière du mur. Avant de pouvoir démonter le mur, il nous reste, dans les prochaines semaines, à purger l’arrière du mur de toutes les pierres instables et des souches, et à consolider le terre-plein avec du mortier. Sans mauvaises surprises, début septembre, nous devrions pouvoir travailler sur le démontage et le remontage du mur. Encore un grand merci à tous pour l’efficacité déployée !

 


  • Mardi 07 aout 2018 : aujourd’hui, nous étions 5 :  Michel, Jean-Paul, Roland, Sandrine et moi-même. Nous avons travaillé sur notre projet rampe à dégager complètement la base « saine » de la partie droite  du mur de la rampe. Aujourd’hui,  comme nous le montre les deux photos jointes, nous sommes certains  d’avoir dégagé le niveau de base au-dessus  duquel nous aurons à démonter le mur. Cependant, nous n’en sommes  pas encore au démontage du mur.Nous allons dans un premier temps, mettre à niveau le terrain au pied du mur afin d’avoir une plateforme de sécurité et de la place pour poser nos palettes qui recevront les pierres démontées. Dans un deuxième temps, nous allons consolider le terre-plein de la rampe qui menace de s’écrouler. Pour cela, nous ferons tomber les pierres menaçantes et maçonnerons le pierres stables de ce terre-plein. Une fois le terre-plein consolidé, nous pourrons procéder au démontage et au remontage du mur existant.Pour cela, nous prendrons soin de nettoyer les pierres du mur au moyen des brosses métalliques et marquerons les pierres par de petites plaque d’aluminium fixées sur les pierres au moyen de silicone de maçonnerie (voir exemple sur photos jointes montrant les plaquettes posées sur les 4 pierres tombées de la partie droite du mur.Nous pourrons ensuite procéder aux photographies du mur afin de garder un historique précieux dans le temps et pour le remontage du mur.

  • Samedi 21 Juillet 2018 : nous étions 5 (Brigitte, Catherine, PiP, Pierrot et votre serviteur MiK)… le calme après la tempête, ou devrions nous dire « le calme après la toilette » du site, hommage aux seigneurs des amsos… puis quelques clichés d’angles amusants… Le tout en image.

 

  • Mercredi 18 Juillet 2018 : toilettage des châteaux d’Ottrott. Comme l’an passé, les Amis du Mont Sainte-Odile sont venus aider les Amis des Châteaux d’Ottrott pour une journée de toilettage des ruines. Les AMSO et Amchott réunis pour l’entretien du site : quel bel exemple de l’entraide entre les associations du Mont Sainte-Odile. Les parcours de visite ont été égalisés et tondus de près. On se croirait dans un parc ! Les fossés ont été entièrement dégagés des ronces et arbustes. Les jardins sont en fleurs, magnifiques. Quelques arbres gênants ont été éliminés, les points de vues sur les châteaux sont encore améliorés. La lutte contre le lierre s’est poursuivie dans le Lutz. Le travail accompli est considérable, les résultats sont impressionnants. Les bénévoles ont partagé un excellent repas, dans une belle convivialité, devant la Maison du Lutzelbourg. Merci Isabelle ! Bravo à Jean-Michel, Jean-Louis, Jean-François, Jean-Marie, Serge et Isabelle, nos Amis du Mont Sainte-Odile ! Bravo aux Amchott qui ont œuvré avec eux : Pascal, Claire, Sandrine, Pilou et Charles ! Et un grand merci à mon ami Gaby, président des AMSO, membre fondateur des Amchott, qui a organisé cette journée avec moi (PiP). Découvrons le tout sur la très belle vidéo concoctée par Gaby !!!

 


  • Vendredi 13 Juillet 2018  : hier, troisième journée de travail en commun avec nos amis du Kagenfels (Mathias et Christophe) et du Freudeneck (Eric). Le chantier avance rapidement et notre mur prend une belle allure. Nos amchott-maçons sont de plus en plus pointus. Leur savoir-faire est réel et les résultats sont là. Pierrot, Jean-Paul, Didier, Michel L. , Alain, Sandrine, Pilou et Roland forment une bien belle équipe. A la mesure des chantiers à venir. Sur la rampe du Lutz, la partie centrale a été démontée et remontée. Le mur est maintenant d’aplomb et rectiligne sur cette section. Sur le tronçon nord, le mur a été dévégétalisé. Nous recherchons une ligne d’assises rectiligne afin de pouvoir remonter cette partie totalement éboulée à ce jour. Encore de beaux jours en perspective ! Le lierre de la porte au pont-levis du Lutz a été éliminé.

 


  • Samedi 23 Juin 2018 : l’équipe ce matin est réduite, Catherine, Brigitte, Charles et MiK s’attaquent aux pentes est du Lutzelbourg, pour le rituel désherbage, débroussaillage …. assistés de Jean sur la fin de matinée… La veille, l’équipe de maçon travaille à la « consolidation et la remontée » du mur de la rampe d’accès à ce même Lutz. Sur la fin de matinée, arrivent sur le site André et son fils qui vont prendre en charge la cartographie complète du château. Equipés d’un tachéomètre, ils vont prendre les mesures précises sur le terrain, faire tous les relevés topographiques : ils mettent en place des repères (bâtons à tête orange plantés dans le sol – et qui doivent surtout y rester sans bouger), pour pouvoir identifier chaque point du château dans un repère x, y, z, caractérisant un triangle géodésique et permettant la cohérence entre les plans qui seront établis et la réalité du terrain. Le professionnalisme est sur tous les projets, en particulier sur cette intervention de nos géomètres qui vont probablement passer plusieurs semaines sur le site pour permettre la complétude des mesures. Je vous propose de découvrir le tout en image et en musique !

  • Vendredi 15 Juin 2018 : quel bonheur ! Les bénévoles de quatre sites castraux travaillent ensemble à Ottrott ! Un bel exemple de la solidarité qui existe entre les bénévoles de Châteaux Forts Vivants ! Ce jour, les Amchott effectuent le premier démontage de mur depuis la création de leur association. Heureusement, nos maçons ne sont pas seuls…. Christophe et Mathias sont venus du Kagenfels pour les aider. Christian et deux autres bénévoles du Nideck sont également présents pour renforcer l’équipe.
    Enfin, cerise sur le gâteau, Eric du Freudeneck nous fait bénéficier de sa grande sagesse.
    La journée de travail a donné d’excellents résultats, les pierres ont été repérées et marquées, la partie déformée de la rampe a été démontée, la face intérieure a été bloquée au mortier à la chaux.
    La semaine prochaine, nos maçons remettront en place le parement… Après quelques finitions, le mur sera terminé, dans les règles de l’art.Merci à Jean-Paul, Didier, Michel, Raoul et Sandrine qui ont beaucoup travaillé.
    Merci à Véro pour son précieux soutien logistique.
    Merci à Jean pour son soutien moral ! Précieux !

  • Samedi 9 Juin 2018 : ce matin une partie de notre équipe (Pierrot, Didier et Michel)  se concentre principalement sur le quadrillage du mur de la rampe afin de préparer l’intervention de nos spécialistes pour la numérotation et la dépose de chaque pierre de l’appareil. Une fois ce travail préliminaire  terminé, PiP passe à la seconde phase pour immortaliser l’instant et surtout permettre par la photo de repérer l’emplacement de chaque pièce et de pouvoir la remettre en place dans l’état exact ou elle se trouvait avant la phase de consolidation. Pendant ce temps là l’autre partie de l’équipe (Catherine, Brigitte, Jonathan) essaye de reprendre pied dans le jardin renaissance, un autre gros morceau pour nos bénévoles qui devront penser à la sécurisation de l’endroit, et l’installation de pare-sangliers ! Mais ceci est une autre étape, revenons à notre rampe et découvrons notre vidéo « un quadrille pour un quadrillage »… Merci Mr Strauss !

 


  • Samedi 26 et Mardi 29 Mai 2018 : l’équipe commence à être bien rodée, notre organisation est en place, si j’en crois nos visiteurs du jour un couple de randonneurs s’étant inscrit pour une visite la veille sur internet « d’autres sites historiques  bien plus importants que le votre sont moins bien organisés que vous ! ». Merci à vous deux pour ce joli feedback, preuve que notre site web est bien en place ! Et notre équipe aussi, ce matin les travaux s’équilibrent entre le Rathsamhausen et le Lutzelbourg. Les activités du jour peuvent s’imager par une farandole d’expressions qui commencent à coller à la peau des Amchott ! « Tenace comme un arracheur de souches », « à l’autre bout d’une  tronçonneuse, il y a toujours un Jean-Marie », « Pierre à la visite par-ci par- là », « Pascal et MiK les débroussailleurs mais pas qu’ailleurs, dans les lices du Lutzelbourg itou », « Catherine et Véronique au nettoyage de précision des murs de la barbacane du Raths ». Ca c’est l’équipe du Samedi, celle du Mardi a œuvré sur la rampe d’accès du Lutz en continuant de mettre à jour le bel appareil de l’édifice, et surtout révélant au grand jour les marches d’accès au château à mi-chemin ! D’autres marches se cachent peut être sous la couche de terre… il nous tarde de redonner vie à cette rampe !!!

  • Samedi 19 Mai 2018  : une journée presqu’ordinaire aux Châteaux, dans une valse des tâches presqu’habituelles ! MiK au débroussaillage dans les fossés et la barbacane du Rathsamausen, pour préparer le site à l’accueil de Dominique et sa famille pour une célébration de ses 90 ans ! Pip à la visite du site pour cette réunion de famille très spéciale… Nos maçons à la rampe d’accès du Lutzelbourg pour terminer le terrassement à l’extrémité du rocher, et mettre en évidence des couches archéologiques du talus devant la porte de la rampe- les photos prises par Pierre seront envoyées à Maxime Werlé de la DRAC. Découvrez le tout en image et en musique …

  • Samedi 5 Mai 2018  : Gaby nous a livré l’échafaudage que nous avons entreposé dans le Rathsamhausen. Nous avons, avec Pierre et Jean, mis à jour le socle du mur de la rampe dans la travée qui a été vidée. Bonne nouvelle, l’assise du mur est saine et n’a pas bougé d’un poil depuis sa construction.  Par contre, la partie haute, à 1m50 du fond, a été mal restaurée et il faudra démonter cette partie pour la remettre dans la lignée du mur initial, les pierres principales ayant été calées avec des morceaux de tuiles. Je suis remonté sur le chemin de ronde du Lutzelbourg afin de remettre une attache au drapeau des châteaux forts vivants. Dans les jardins médiévaux, c’était de l’arrosage et dans le jardin renaissance, les dames ont continué de nettoyer et de planter de nouvelles fleurs. Nous avons assisté au premier concert donné par notre président dans le théâtre du Lutzelbourg… la roche et les murs du châteaux ont résisté… les spectateurs, restés à la distance de sécurité nécessaire,  n’ont été que très légèrement décoiffés….. et ont pu rentrer chez eux, sains et saufs !!

 


  • Samedi 21 et 28 Avril 2018 :

 


  • Samedi 14 Avril et Mardi 17 Avril 2018 :

 


  • Mardi 10 Avril 2018 : la pluie nous a épargné ce matin ce qui nous a permis d’avancer sur nos divers chantiers. A notre arrivée à 9h, Christian Chibert, notre garde forestier, était présent à la maison forestière. Il nous a fait découvrir, à Pierre et moi-même, le tracé du chemin qui sera mis en place pour accéder à l’entrée du Lutzelbourg…. C’est un gros chantier en prévision, sous 6 mois environ. Alain et Michel ont terminé le dernier carré de jardin. Désormais, tous les carrés de jardins médiévaux sont prêts à être plantés. Brigitte et son amie (nouvelle bénévole) ainsi que Jean-Paul, Didier et Roland, ont travaillé, avec Pierre sur le chantier de la rampe qui avance bien. Quand à Sandrine et moi-même, nous avons continué le travail de débroussaillage des braies du Rathsamhausen. Quand on allait mardi matin, quand on allait sur le chantier, à la binette, nous étions quelques bons copains, y avait Pierrot, y avait Didier, y avait Sandrine y avait Roland, y avait Michel et puis Brigitte, On était tous à la truelle,  On se sentait pousser des ailes, à la binette, sur les petits chemins de terre, on a jamais vécu l’enfer, c’est presque notre pied à terre, devant le Lutz et avec Pierre  ….

 

  • Mardi 3 et Samedi 7 Avril 2018 : une fois de plus, nous nous sommes régalés sur les parois du Rathsamhausen !! Ce matin, nous avons continué, Sandrine et moi-même (Pierrot) à nettoyer les braies du Rathsamhausen, Sandrine nettoyant l’intérieur des braies ainsi que les murs extérieurs des braies en coupant les lierres et tout ce qui tombait d’en haut !!! et moi nettoyant les murs extérieur des braies, coupant lierres et arbres ayant élus leur domicile sur les petites terrasses de rocher.
    Alain, Michel, Isabelle et Brigitte ont terminé le 4ème carré des jardins médiévaux. Nous nous concentrerons samedi prochain sur les deux derniers carrés. Charles a travaillé au dessouchage du côté du chantier de la rampe. Claire, Didier, et Roland, un nouveau membre de l’association (qui a choisi l’activité maçonnerie), ont travaillé sur la tranchée du chantier de la rampe avec comme consigne d’avancer perpendiculairement au mur de la rampe, de trier avec minutie, les trouvailles… tuiles, pierres, morceau de céramiques et os de cheval…. Comme premier chantier, Roland avait fait le bon choix….. car, par chance !! il a pu observer, en tant que dentiste, les belles dents de nos chevaux d’autrefois !! Notre ami Gaby a eu la gentillesse de venir réparer la vanne de la cuve qui fuyait. Nous avons maintenant un nouveau robinet sur la cuve… Merci à Gaby ! Voilà pour aujourd’hui, sous un soleil radieux et une petite chaleur fort appréciée !!

  • Mardi 27 Mars 2018sur la page d’accueil de notre site nous rendons hommage aux alpinistes en général, amoureux de la montagne, à Benoit Chamoux , disparu sur les pentes abruptes d’un 8000 +… et à Pierrot en particulier l’alpiniste des Amchott, randonneurs de haute montagne comme notre vice-président, Jean … Le moment est venu pour les amchott, de passer à l’escalade des courtines, et remparts pour accéder aux parties plus inaccessibles des châteaux et du Rathsamhausen en ce mardi, et libérer les braies des arbres qui les encombrent encore ! Nous vous laissons découvrir la performance de notre Pierrot, sous la supervision photo de Sandrine … pendant que Pierre notre président se repose à la forge,  plongé dans ses réflexions médiévales …

 


  • Mardi 20 Mars 2018 : ce matin, splendide soleil et ciel bleu sur les châteaux !!! Nous étions 8 braves à profiter de cette magnifique clarté de cette journée de printemps aux châteaux: Sandrine, Claire, Michel, Jean-Paul, Alain, Didier, Charles et moi-même. Nous avons rempli nos objectifs fixés :
    • Nettoyage des chemins de visite : fossés du Rathsamhausen, chemin d’accès au châteaux de l’an mil, les escaliers d’accès aux châteaux, la passerelle et les nouvelles marches mises en place par les AMSO mercredi dernier, chemin jusqyuà la maison du Lutzelbourg (Sandrine, Claire, Jean-Paul, Alain, Charles et moi)
    • Nettoyage de la place devant la maison du Lutzelbourg : Michel et Didier
    • Après la pause de 11h, nettoyage de la maison du Lutzelbourg : Claire, Sandrine, Michel, Didier, Jean-Paul, Alain et moi, Charles étant descendu pour faire la popote à sa dulcinée !! Nous avons monté les chaises à l’étage et autres objets encombrant et pas utilisés actuellement, rangé la maison et donné un sérieux coup de ballet

    Voilà, tout est prêt pour samedi prochain. La plupart d’entre nous seront présent au parking en bas vers 8h30


  • Samedi 10 et Mardi 13 Mars 2018 :  samedi, nous étions Martine, Véro, Jonathan, Charles Pierre et moi. Jonathan, Martine et moi avons travaillé dans les jardins médiévaux. Jonathan réduisait les bois au fond des carré en morceaux plus petits tandis que Martine et moi avons terminé de tamiser la terre dans le deuxième carré. Véro était affairée à arranger son petit jardin au pied du Lutzelbourg, aux côtés de Charles qui lui continuait dans son métier .. le dessouchage !! Quant à Pierre, ayant reçu le mardi précédent l’autorisation de Maxime Werlé de démarrer le chantier de la rampe et ayant hâte de commencer le chantier, il s’est chargé de commencer à déplacer le tas de sable subsistant de l’ancienne équipe et se trouvant devant le mur de la rampe. Une partie du tas de sable sera réutilisable pour les travaux de maçonnerie que nous aurons à réaliser sur le mur de la rampe du Lutzelbourg. Mardi, étaient présents : Sandrine, Claire, Didier, Michel, Alain, Raoul, Pierre et moi. Sandrine et Claire se sont occupées au débroussaillage dans les abords du Rathsamhausen, Alain et moi avons d’abord monté les pièces métalliques qui viennent compléter la hotte de la cheminée et que son ami Alain nous a confectionnées ainsi qu’un chapeau à monter sur la cheminée (pour éviter que le Père Noël ne tombe dedans), puis nous sommes allés continuer le tamisage de la terre dans le 3 ème carré des jardins médiévaux. Ce 3ème carré sera terminé samedi prochain. Michel et Didier ont travaillé sur le déplacement du tas de sable le long de la rampe. Pierre a travaillé avec Raoul … je suppose sur les futurs sujets de dessins de Raoul (à confirmer par Pierre). Nous avons également regardé avec Pierre ce qu’il y a lieu de faire demain avec Gaby et son équipe pour le futur aménagement de l’accès au Rathsamhausen après la passerelle.

 


  • Samedi 24 Février 2018 : équipe réduite Pierrot et Michel, pour quelques clichés en plein soleil ..

  • Mardi 20 Février 2018 : …pour ce matin, nous étions 4, Sandrine et Didier ont géré le ramassage des feuilles mortes… dans l’ancienne maison « des garçons » en contrebas du fossé du Rathsamhausen et pour le reste…  il fallait enlever une petite couche de neige…  Il nous faudra par la suite vider cette maison des anciens matelas et autres sommiers… un petit chantier en plus. Alain et moi (Pierrot) avons continué à réduire en petits morceaux le bois de l’arbre mort et à le transporter à côté des carrés de jardin. Je pense que maintenant, il y aura assez de bois mort pour les 6 carrés du jardin médiéval. Nous allons continuer à ramener des feuilles mortes près des carrés. Nous attendrons que la neige fonde pour finaliser les « lasagnes » faits de bois mort, de feuilles et de terre tamisée. Alain va nous confectionner un tamis adapté à notre volume de terre à tamiser. Les jardins seront prêts pour le printemps que nous a annoncé, à notre arrivée ce matin, le couple de faucons qui nous a fait plusieurs démonstrations de haut vol sur leur territoire que constituent nos châteaux du Rathsamhausen et du Lutzelbourg …Et voilà pour aujourd’hui.

  • Samedi 17 Février 2018 : … et s’il n’en reste qu’un ce sera celui là, même Colombine restée dans sa chaumière, n’a pas bravé la neige, neige que Pierrot a décidé d’apprivoiser et d’en faire une amie … Vivez en direct son arrivée aux Châteaux, comme si vous y étiez ! Grazie Antonio per la bellissima musica !

  • Mardi 13 Février 2018 : aujourd’hui, sous un beau ciel bleu, -3°C et une neige bien gelée et crissante, nous étions 7 personnes à nous dépenser dans les carrés des jardins médiévaux. Claire, Sandrine et Didier à ramasser les feuilles mortes et à les transporter dans les carrés, Michel et Alain au tamisage de la terre et au remplissage du premier carré de jardin, celui-ci est quasiment terminé. Jean-Paul était au concassage des morceaux de bois dans un autre carré de jardin. Quant à moi, je suis resté fidèle à la mise en pièce du gros tronc d’arbre qui gît dans le fossé du Rathsamhausen et au transport des morceaux vers l’atelier de Jean-Paul.En arrivant aux châteaux, nous avons aperçu notre faucon qui sortait par devant le Rathsamhausen pour faire une belle boucle et y rentrer par derrière… voilà donc une bonne nouvelle, notre mascotte et emblème est toujours bien vivante, notre « hommage à l’oiseau en vidéo » de la semaine dernière nous aura porté chance et fait revenir notre ami le faucon !

  • Jeudi 8 Février 2018 : de belles photos toujours sous la neige, vues du sol et puis tient donc, on s’envole avec le drône grâce à PIEMONT TV ! Merci à Pascal et à nos amis cameramen pour ces très jolis clichés !!

  • Mardi 6 Février 2018 : ce matin nous sommes montés, Sandrine et moi-même (Pierrot), à pied aux châteaux. Nous n’avons, comme nous pouvions nous en douter, pas même rencontré le chat qui est sensé habiter dans l’ancienne maison des « Garçons », ni le lièvre blanc sur ce beau tapis de neige… Après avoir mis en route un feu dans la nouvelle cheminée (des compagnons qui connaissent la chanson) :-), nous avons commencé par mettre un peu d’ordre dans la maison du Lutzelbourg, notamment dans le rangement de tout l’outillage qui était un peu pêle-mêle. Ensuite, nous nous sommes occupés à mettre en pièce 3 billots de bois mort dans les fossés du Rathsamhausen. Je me suis chargé de le mettre en pièce et Sandrine s’est chargée de le transporter dans les carrés des jardins médiévaux. Tout cela, dans un magnifique paysage d’hiver avec plein de neige et en fin de matinée… avec un rayon de soleil, féérique tout simplement et tellement agréable. Ils sont beaux nos châteaux sous la neige… on s’imagine que leurs habitants ont dû souffrir des longs et rigoureux hivers de leur époques…. Voilà pour aujourd’hui, nous vous laissons découvrir le tout en musique, avec toute notre émotion pour notre ami le faucon…

  • Samedi 3 Février 2018 : que s’est il passé de particulier aujourd’hui, l’anecdote, le fait marquant du jour ? Hormis le fait que nous étions 4 compagnons, qui connaissent la chanson, comme dirait Pierrot 4 gaillards ce matin, (Didier, Charles Michel et l’inusable Pierrot) plus 2 autres qui ont pris la relève en début d’après-midi. Ce matin, sous un ciel clément, voir ensoleillé à certains moment… les photos de Michel en témoignent, Charles a lutté avec une souche au pied du Lutzelbourg.. et comme rien ne lui résiste, vous pouvez imaginer la tête de la souche toute nue dehors par le froid de canard de ce jour… Michel l’a prise en photos… elle a rougi. Michel a continué le nettoyage des fossés du Rathsamhausen, avec le test concluant de la scie sable, tandis que Didier se chargeait de brûler tous les déchets ramassés ça et là. Pour ma part (Pierrot), je me suis occupé à terminer de vider le dernier carré de jardin médiéval qui avait quelques belles racines de l’arbre qui avait été extrait par Charles et Jean-Paul, mais c’est un peu comme chez le dentiste… quelques fois, à l’arrachage, certaines racines récalcitrantes et bien ancrées ne viennent pas du premier coup. Il ne nous reste plus qu’à nous occuper, dans les prochains temps, de réaliser nos jardins médiévaux en mode « lasagne » et permaculture, un vrai plaisir. A 14h30, Alain(1) et Alain(2) sont montés aux châteaux avec la nouvelle hotte de la cheminée et tout le matériel nécessaire à sa mise en place : poste à souder, meuleuses, perceuses. Le groupe électrogène, merci Alain (1), a rendu tous les services que l’on attend de lui, et Alain(2), l’ami d’Alain(1) (vous me suivez ???) a réalisé un grand travail de professionnel pour la pose de cette nouvelle hotte. Merci à lui. Il faudra prévoir pour lui, une cérémonie d’intronisation dans les amis des Châteaux d’Ottrott, une occasion de faire la fête. Après avoir fixé la hotte sur la cheminée, nous avons mis en place, après y avoir apporté quelques aménagements, l’épaisse tôle fournie par Alain(3), le mari de Claire Thomsen… il n’y a pas à dire, les « Alain » sont des bons !!!!!! , il faut qu’on en trouve encore, c’est de la bonne cuvée !!  En plus du chapeau de la cheminée qu’Alain (2) va confectionner, nous devrions  y apporter encore quelques aménagements supplémentaires afin d’amener encore une meilleure fonctionnalité à notre cheminée. Notre journée a pris fin à 17h15… nous n’avons pas voulu rester pour tester la nouvelle cheminée avec sa hotte… nous n’avions plus d’allumetrtes… on verra cela mardi prochain ou nous pourrons fredonner, « Fais du feu dans la cheminée … »

 


  • Mardi 30 Janvier 2018 : nous étions 12 bénévoles ce matin pour travailler dans les jardins médiévaux et dans les fossés du Rathsamhausen à couper les rejets de l’an passé. Patrick nous a rejoint ce matin comme il nous l’avait annoncé lors de la soirée de la Confrérie de la Corne d’Ottrott, samedi soir. Il a partagé avec  Jean-Paul, Claire, Véro et Brigitte, l’activité de débroussaillage des fossés du Rathsamhausen. Didier est passé maître du feu et s’est chargé de brûler tout ce qui a été coupé. Charles a vaincu de nouvelles souches devant le Rathsamhausen. Quant à  Alain, Michel, Sandrine et son « petit » frère Xavier, ainsi que moi-même, nous nous sommes occupés à terminer…., presque !! les 6 carrés des jardins médiévaux. Nous avons mis au fond des trous, du bois décomposé et des feuilles. Samedi prochain, nous pourrons commencer à remettre une couche de terre tamisée, puis une couche de feuilles mortes et pour finir avec de la terre tamisée, c’est l’affaire de quelques séances encore dans ces jardins avant de les livrer à nos « jardinières », afin qu’elles prennent grand plaisir à  y cultiver des plantes, des fleurs, à l’image de ce que l’on pouvait y trouver à l’époque du moyen âge. Cependant, on pourra peut-être y ajouter quelques légumes de notre époque (tomates cerises, carottes, radis…) afin d’agrémenter l’apéro de nos petits pique-nique d’été, car sarriette, verveine, thym, romarin et pervenche…. , seront plus destinés aux malades ou pour les digestions difficiles …A noter qu’aujourd’hui, nous avons fait connaissance avec un habitant de la maison en contrebas du Rathsamhausen. En effet, un très beau chat, pas sauvage, ni lynx, y a élu domicile et y est installé confortablement…

 


  • Samedi 27 Janvier 2018 : les images ce matin nous montrent notre Lutzelbourg sous un angle particulier, plein est ! Les visiteurs du Moyen Age central, qui montent au château, arrivent par ce chemin (abandonné aujourd’hui), sous le contrôle de cette belle tour de flanquement de la barbacane, avec ses 3 archères à clé, du 14e siècle, 2 sont encore visibles. Il est facile d’imaginer, les soldats posant leur couleuvrine sur un support de bois en laissant dépasser le canon de la meurtrière… Pour le reste de cette matinée brumeuse, l’équipe a poursuivi la préparation du jardin médiéval (bientôt un article dédié aux plantes du Moyen-Age), et le débroussaillage des abords du Rathsamhausen !

  • Mardi 23 Janvier 2018 : l’horizon s’éclaircit sur les hauteurs du plateau de l’Elsberg, après une fin d’année 2017 et un mois de Janvier sombre et pluvieux – qui affecte l’enthousiasme et l’entrain – les bénévoles sont de retour en quantité et en qualité 🙂 (Claire, Véro, Sandrine, Didier, Michel, et celui que nous pouvons appeler le meilleur d’entre nous tous, le fidèle d’entre les fidèles, toujours là, Pierrot !). Le gris laisse place à la lumière qui illumine le jardin médiéval ou Pierrot et Michel (Bonnet blanc et blanc bonnet), œuvrent à la préparation des bacs pour la permaculture (c’est quoi ça ? J’en perds ma culture ?)… Le feu de « Saint Jean » est sous le contrôle de Didier, qui doucement brule dans les flammes (les flammes de lent-faire), les broussailles, branchages et autres végétaux, alimenté par Claire, Sandrine et Véro, la pote hier, et pote aujourd’hui…Véro la toujours pote ! Et notre président convalescent, ou se cache-t-il ? Dans cette histoire où tout le monde est dans son rôle affairé, en pleine action, PiP, disons qu’il est à la …. Supervision des travaux, avec son alter ego, Léon, qui dans le théatre qui se joue ce matin, les deux compères apparaissent dans le dernier acte, là où tout devient plus Claire…. Le décor est magique, les acteurs sublimes, la suite et la chute présidentielle , bravo la pléiade, bravo les bénévoles !

 


  • Samedi 13 Janvier 2018 : c’était la matinée des amis ce matin, les Amchott de nouveau huit, renforcés de six amis venus découvrir nos châteaux, et qui ont eu droit à une visite prolongée. Départ du « tour » à 10H – comme il est de coutume maintenant de caler nos départs de circuit à cette heure là. Guy, Malou, Brigitte, Marc, Camille et Lucas, se replongent avec nous dans les 11e, 12e et 13e siècle… La magie de l’histoire emporte notre groupe vers le mystère de cette féo-dualité (une lettre qui change tout), et comme nous en avons convenu entre nous, le guide laisse le visiteur se faire sa propre idée sur pourquoi le Vorder et le Hinter Lutzelbourg ? Un arrêt chez Pierrot qui explique à nos amis, ce qu’il entreprend au jardin médiéval, et ce qu’est la permaculture , puis la rencontre avec Raoul et ses aquarelles qui font revivre les étages du Rathsamhausen ! (quel artiste ce Raoul, magnifique….), Pascal et Jonathan au débroussaillage…
    Je crois que c’est ce que je retiendrai de cette matinée, la joie, la fierté, l’enthousiasme des Amchott d’expliquer à nos invités du jour ce que chacun amène au projet, et en quoi cela participe à la sauvegarde et la mise en valeur de nos châteaux ! Le tout en video ci-dessous …

 

  • Mardi 9 Janvier 2018 : les bénévoles étaient huit aujourd’hui, Sandrine, Brigitte, Didier (nouveau retraité), Jean, Gaby, Michel, Jean-Paul et Pierrot ! La petite troupe se répartit rapidement les travaux,
    • Brigitte, Michel et Jean-Paul continuent le débroussaillage dans le Lutzelbourg et brûlent le tas de déchets
    • Sandrine, Didier, Jean, Gaby et Pierrot dans le Rathsamhausen y réalisent également du débroussaillage et brûlent les déchets de végétaux. Gaby regarde le futur chantier de la forge. Didier s’occupe à couper les lierres et autres rejets. Jean est au feu.
    • Ensuite  Sandrine et Pierrot l’alpiniste investissent le logis à côté du Rathsamhausen pour faire du débroussaillage en hauteur, et nous livrent quelques photos du logis du  Rathsamhausen un peu insolites..

    « Il faisait beau temps et c’était très agréable de retrouver à nouveau de la compagnie .. les beaux jours reviennent et avec eux les amis des châteaux !! c’est plutôt chouette non ?? sauf notre cher président qui hélas était souffrant.. bien au chaud chez lui… mais il n’a pas manqué de nous appeler afin de vérifier si nous étions bien en train de travailler… c’est du suivi à la culotte … Il nous a manqué… et également son café ce qui fait qu’ aujourd’hui, nous avons fait la matinée continue… sans pause, because no coffee… »

    Pour illustrer cette belle matinée quelques photos du Rathsamhausen, avec des angles et prises de vues inédits, un véritable « théâtre du silence », que nous avons exceptionnellement agrémenté de cette douce musique italienne, l’Italie qui faisait partie intégrante du Saint Empire Romain Germanique au temps de nos châteaux, langue impériale s’il en est … 3 mn 35 de rêveries … plein écran et « mol » … (Music Out Loud !!!)